Marin avant tout, mais également cuisinier, barman, coordinateur, conteur et un tantinet blagueur. A 33 ans Guillaume SPITZER qui entame sa 3ème saison au sein de l‘équipage du maxi-catamaran Levantin est, comme on en rencontre souvent à Marseille, un personnage ! Une gouaille pas possible qui donne aux virées en mer une saveur pittoresque et assure des éclats de rire.
Comment devient-on Marin du Levantin ?
J’ai toujours habité à Marseille et j’ai toujours eu des bateaux. Etre sur l’eau fait partie de ma façon de vivre !
Alors j’ai passé le diplôme de capitaine UMS 200 par envie alors que j’étais cuisinier de formation et que je travaillais en tant que tel dans des restos. Une fois mon diplôme en poche, j’ai eu cette opportunité incroyable d’intégrer l’équipe du Levantin. Aujourd’hui, je lie mes deux passions : celle de la mer et celle de la cuisine ! Car à bord on est tous marin et barman mais je suis l’unique cuistot !
Que préfères-tu dans ton travail ?
Le fait de naviguer quasiment tous les jours pendant 6 mois de l’année et de faire plaisir aux passagers.
On essaie tous d’amener une bonne ambiance, afin de rendre les gens heureux, c’est notre challenge ! Pour ma part je sors les anecdotes, les blagues, les vieilles histoires de marins, les légendes de pirates…Et puis on sait faire rêver en faisant découvrir aux passagers des calanques et des criques incroyables. Si les conditions météo sont avec nous on s’engage à rendre la balade inoubliable !
A propos d’anecdotes, tu peux nous en raconter une ?
Beaucoup de rencontres et même de demandes en mariage se sont faites sur le Levantin. Une m’a particulièrement marquée car la jeune fille, prise d’émotion en répondant “OUI”, a sauté à l’eau. Des personnes à bord l’ont suivie, c’était drôle !
Quel est ton plus beau souvenir à bord ?
D’avoir été suivi par une horde de dauphins au large de Saint Tropez lors d’une traversée plus que festive organisée par Red Bull qui avait privatisé le catamaran.